Anha

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Paris, Texas : Une leçon de vie intergénérationnelle.

Paris Texas "The Peep Show" @Wim Wenders

Le retour de l'amoureux violent et du père absent. 

4 ans plus tard, il est de retour dans la vie de Jane et de l'enfant qu'il a conçu avec elle. Travis Henderson est venu se racheter en lui ramenant ce qu'elle a de plus précieux au monde. Les aléas de la vie les ont séparé et ont causé des dégâts dans leur relation amoureuse. Ayant une différence d'âge assez conséquente qui au final n'était pas la principale raison de leur séparation mais davantage la jalousie de Travis, Jane a préféré partir et laisser derrière elle son âme soeur pour protéger la chair de sa chair. 

Elle voulait qu'il ait une belle vie. À l'inverse de la sienne et celle de son père. C'est pourquoi, elle a préféré le confier au frère de Travis, Walt, ainsi qu'à sa femme qui l'ont élevé comme leur propre fils. Mais Travis revient parce qu'au fond, il veut réparer ses erreurs et sans doute rattraper le temps perdu. 

Il est toujours difficile de revoir l'Homme que l'on a aimé des années après la séparation. Chacun a pris des chemins différents, s'est acclimaté à l'absence de l'autre et a renoncé à son odeur ainsi qu'à leurs souvenirs qui, au fur et à mesure du temps, se réduisent en cendres. 

Mais le feu se réanime lorsque cette vieille connaissance revient comme un sauveur ou un ange gardien, comme si finalement, il avait pris conscience de ses erreurs et du mal qu'il a fait autour de lui. Parce qu'il se rend compte que sa vie est aussi vide que le désert du Texas, alors il prend son courage à deux mains et réapparait comme le fantôme d'un amoureux rempli de remords. Mais jusqu'où ira-t-il pour réparer la bande cassée du film de sa vie ? 

Paris, Texas "The Peep Show" @Wim Wenders

Peep-show : Entre voyeurisme, nouvelle Femme et histoires poignantes d'un passé encore récent.

On a tous plus ou moins rêver de faire ça : être comme un anonyme et devoir dire "pardon" en toute discrétion à la personne que l'on aime. Les couleurs criardes englobent Paris, Texas et montrent les différentes émotions saturées de Travis. Chez lui, tout est extrême malgré sa nonchalance déconcertante. Son aura dégage quelque chose de vif et d'humain. C'est pour cela que peut-être, pour la première de son existence, il va être l'acteur de sa vie. Il va jouer le rôle du détective à la recherche de l'amour de sa vie. Encore mieux qu'une recherche Facebook ou un stalk Instagram, il va retrouver la trace de Jane dans ce peep-show un peu glauque mais glamourisé par l'esthétisme et l'univers rose bonbon des années 80. 

Il a rêvé de ce moment depuis des années. Celui d'être face à elle et de lui raconter une histoire ou plus précisément leur histoire qui les a marqué au fer rouge. C'est peut-être sûrement l'un de ses liens qui les connecte. Rarement dans nos vies, on n'oublie pas les histoires d'amour qui nous ont marquées. Elles ont été les plus belles mais également les plus douloureuses. C'est à la fois triste de quitter la personne que l'on aime parce que l'on ne s'entend plus, parce qu'elle est devenue violente dans ses propos et dans ses gestes. Parce qu'au final, rien ne va à cause de l'argent mais d'une jalousie qui ronge les os et envenime le coeur. Travis a cru que si Jane n'était pas jalouse, c'est qu'elle ne l'aimait pas. Alors il a voulu attirer son attention en devenant accro à la bouteille. Quand on a une vie précaire, il est difficile de s'offrir une famille. On doit survivre à deux et lorsqu'un troisième membre arrive, les cartes sont rebattues. 

En se faisant passer pour le client du Peep-Show, Travis s'excuse en racontant leur histoire qui a dégénéré. Il voit derrière cette vitre une Femme affirmée et sensuelle qui s'épanouit comme une fleur dans cette cage dorée kitsch qui frôle la limite du vulgaire mais qui représente son confort et la vie qu'elle s'est construite en son absence. La vitre les sépare comme si elle était une Diva ou une Starlette populaire inaccessible issue d'un TV-show érotique ou d'une télé-réalité bas de gamme, quant à lui, il se trouve être son plus grand fan qui se contente de rester derrière cette barrière invisible et qui peine à briser la glace. On sait tous qu'une seule rencontre peut bouleverser une vie et ruiner tous nos efforts de reconstruction.

Malgré ça, lui comme elle ne sont jamais oubliés. Quand on aime quelqu'un, on l'aime tout entier malgré ses défauts et ses faiblesses. Et même si à deux, on peine à communiquer, être séparé est un véritable crève coeur. Jane comble sa peine en travaillant dans ce lieu. Elle entend la voix de Travis quand les clients viennent dans sa cabine. Inconsciemment, elle espère qu'un jour, derrière la vitre sans tain, il tiendra devant elle et que d'une certaine manière, ce dernier lui dira qu'il l'aime toujours.

" Maintenant, j'entends ta voix partout. 
Chaque homme a ta voix. " 

Paris, Texas "The Peep Show" @Wim Wenders

Au delà des sentiments : Une histoire impossible.

Comme un ange gardien, Travis s'évapore encore une fois dans la nature après avoir organisé les retrouvailles entre son garçon Hunter et Jane. Ce dernier culpabilisait de le priver de sa mère. Même si Hunter ne sait pas que le type, qui a partagé sa vie et son foyer pendant ce court lapse de temps, était son père biologique, il gardera en mémoire les jours heureux qu'il a passé avec lui. 

Chaque histoire d'amour a son lot d'imprévus et de tristesse. Nous imaginons une suite à leur histoire et faisons des hypothèses pour que la fin ne reste pas sur un sentiment d'inachevé : 

- Va-t-elle partir avec lui et le rattraper ? 
- Hunter va-t-il convaincre Travis de revenir avec eux ? 
- La vie leur offrira-t-elle une dernière chance ? 

Je crois qu'à la fin de chaque film un peu tragique, on a envie d'y croire, même à la place des personnages ou du scénariste. Parce qu'à défaut de trouver des solutions pour nous-mêmes, on a besoin de les aider et de les voir s'épanouir à l'écran. Paris, Texas retrace une histoire d'amour au destin un peu cruel mais qui permet de croire en l'impossible. Il faut laisser le temps au temps jusqu'à ce que les chemins s'entrecroisent à nouveau et ce, au bon moment. 

On ne fait pas un film par défaut, ni pour de mauvaises raisons. Et donc, on ne vit pas une histoire fusionnelle parce que c'est écrit noir sur blanc. On la vit parce que c'est le bon timing, parce que les fantômes du passé nous empêchent d'avancer et que l'erreur est humaine. On part du principe que presque tout peut-être corrigé si on a l'envie et la décence de s'excuser et de pardonner.

Paris, Texas, c'est peut-être un film qui porte la poisse mais qui ne manque certainement pas d'audace. Il a l'avantage de nous faire rêver au-delà de l'impossible et de croire que malgré les années, le temps, les obstacles et les rencontres, le coeur n'oublie pas les sentiments forts d'une relation particulière qui a malheureusement un goût amer et de sel provenant des larmes de Jane. 


Paris, Texas "My Child" @Wim Wenders

Commentaires