/* --- END CSS --- */ -->

Eikomania

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Entreprendre avec Le Slip Français, c'est désormais possible.

@eikomania.me x Anha S.L


🥤

Nous sommes en 2022 et entreprendre est l'objectif d'une vie. On commence par collectionner les pins dans la cour de récré, négocier les premiers prix puis les faire flamber pour récupérer davantage de carambars ou de cartes Pokémon rares, les troquer contre des gameboys et des cartouches de jeu. Pour enfin finir, véritable baron.ne du troc ou plus communément appelé Entrepreneur.se ! 

Start-up qui voit le jour en 2011. Le papa du Slip Français, Guillaume Gibault, 25 ans n'aime pas du tout les costards cravates et les tours dignes du Loup de Walt Street. Il se redirige vers une entreprise à taille humaine où il a de véritables responsabilités et où il peut développer son sens du business.

Avec le Bio c' bon, il rencontre son père-fondateur et sait désormais qu'il ne veut qu'une chose : créer son entreprise. Dans quoi ? Il n'en a aucune idée mais tout ce qu'il sait est que la liberté est au bout du chemin et que de s'investir dans un projet qui lui appartient à 100% lui permettrait de créer son empire (du slip et donc du sous-vêtement français). 

☀️

Partant d'une blague, d'un leitmotiv voir gimmick d'un ami à lui, il se lance dans l'industrie de la fashion où il y a un marché déjà existant. Difficile de vendre un vêtement aussi intime et de convaincre des créanciers quand on est un Rookie dans cette industrie du textile qui est aussi discutée. 

Et même s'il n'y était pas arrivé, en sortant de l'usine où il a récupéré plus de 600 slips, il blague en disant qu'il eu aurait tout au long de sa vie. Comme un trophée ou étendard que le jeune Gavroche brandirait, le Slip Français et Guillaume ont réussi leur pari. Mais comment entreprendre en ayant peur ? Il répond en vidéo aux jeunes pousses qui souhaitent monter leur business. 

🇫🇷


☀️ L'Entrepreneuriat séduit de plus en plus de Français. 

 Une Nouvelle Génération de vingtenaires et de trentenaires se lancent dans le grand chemin qui est l'entrepreneuriat. Sûrement pour avoir une quête de liberté, laisser son empreinte dans un monde de plus en plus sélectif et complexe mais aussi parce que faire imploser une idée qui prend forme est le challenge d'une vie. Soit 28% des Français envisagent d'entreprendre et c'est une bonne chose surtout quand on veut faire du Made In France et retourner à une activité plus "artisanale" et éthique

Être salarié, c'est chouette. Mais quand on a le blues de l'entreprise et une boule au ventre quand on va rejoindre son open-space, c'est plus compliqué. On fait des études plus ou moins longues. On vise les grandes Écoles, surtout de commerce, se retrouve en costard cravate dans les grandes tours jumelles qui sont similaires à celles de Big Apple, on encaisse, on n'aime pas se lever le matin mais au final, on se retrouve le nez dans le guidon à ne rien savoir faire de concret hormis du bachotage ou baratiner les gens. 

Cette qualité sert toujours quand on veut faire du business et convaincre les Business Angels, évidemment. Mais, être la mère ou le père d'une entreprise, c'est plus enrichissant. Certes plus difficile – car il y aura des jours où lundi, mardi et vendredi, ça sera spaghettis – mais il y aura plus de sens



✏️ Alors... Par où commencer pour être le patron.ne de votre vie ? 

Chambre de commerce ou de l'artisanat ? Business plan et Besoin de Fond de roulement ? Statut juridique et social ? Entre SASU ou EIRL, votre coeur balance. On n'apprend pas à lire un bulletin de paie à l'école et encore moins comment on construit une entreprise. 

Le Slip Français propose des tutoriels pour éclairer votre lanterne. Guillaume et ses équipes bien culottées ont lancé une série de vidéos qui peut vous aider à entreprendre, brainstormer sur votre idée, partagent les expériences par rapport au Slip Français. 

Ces vidéos vous donneront les clés pour commencer à entreprendre et à envisager la fabrication de votre boîte mais elles ne garantissent pas la rentabilité, ni la success story de cette dernière. Seule la motivation prime et vous seul.e pouvez croire en votre idée puis convaincre toute une bande de joyeux loustics de rejoindre les rangs de votre start-up. 

💡 Ça fait peur ? Oui. Comme toute aventure où l'on commence avec des bouts de bâton. Mais à partir du moment où on sait où l'on va, on peut tout y arriver. Qu'importe les diplômes, les expériences et autres récompenses en chocolat dont la valeur fond au fur et à mesure des années. Il faut oser, être acteur et actrice de votre propre vie et surtout savoir pourquoi vous voulez entreprendre et donner vie à votre idée. 

🥤

Commentaires