Anha S.L

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Pourquoi éprouve-t-on autant de plaisir à écrire et recevoir des messages érotiques ?

@eikomania.me x Anha S.L


💌

Parlons peu, mais parlons bien. Soyons un brin érotiques en ces temps un peu moroses où l'amour n'est pas au rendez-vous. Aujourd'hui, il est difficile d'exprimer ou de montrer son amour vu que nos émotions sont tout bonnement cachées par un masque chirurgical. 

On se rend compte que le contact humain est plus que primordial et qu'il est même essentiel. Depuis un an, nous ne pouvons plus sortir comme bon nous semble, rencontrer de nouvelles têtes et réaliser nos rencards prévus depuis bien longtemps. Au revoir les soirées dans les bars, au revoir les danses burlesques sur le comptoir, au revoir vie sociale et amours furtifs...

Et c'est là que la technologie intervient dans nos vies d'apprentis misanthropes. Heureusement qu'elle est là, d'ailleurs, sans ça, nous serions coupés du monde et réduits à se renfermer sur nous-mêmes. Bien que la technologie nous enferme dans un certain mode de vie, restés scotchés sur nos écrans n'est pas une solution à long terme. En l'occurence, aujourd'hui, elle maintient ce lien social et nous permet de nous évader un peu

À travers ces pixels, nous nous rendons compte qu'il y a de véritables personnes qui se cachent derrière ces profils masqués par une photo de profil ultra photoshoppée ou floutée, un dessin personnalisé ou alors un avatar suspect. À l'intérieur de ces petits carrés, il y a des coeurs qui battent la chamade et parfois quand on va les titiller, un frisson de désir parcourt leurs nerfs d'amoureux endormis. 

Pour recevoir, il faut donner. Plus tu donnes, plus tu reçois, c'est aussi simple que ça. Alors à vos claviers et en avant toute pour cette flopée de messages coquins, salés, ivres, érotiques, incorrects, sensibles, crus mais tout simplement qui sont à l'image de vos envies. 💓

🎯



⚡️

L'épistolaire 2.0 et le second degré : On ne s'est jamais autant écris que maintenant. 

Pour ceux qui sont nés dans les années 90, nous avons connu une évolution technologique considérable. À l'époque, nous n'avions pas de smartphone, ni de téléphone portable hormis celui de celui de notre père qui n'avait qu'un seul jeu : "snake". 

Le téléphone à touches, coulissant ou à clapet reviendra sûrement à la mode à la fin des années 2020, mais aujourd'hui, il n'y a qu'un mot qui envahit le vocabulaire des Millénials : iPhone. C'est notre téléphone préféré, tout est simple avec lui et pourtant, malgré ses super pouvoirs ultra high-tech, Siri – l'assistant vocal d'Apple – ne sait pas envoyer des messages érotiques ou poétiques à notre crush, ni nous donner une dose de courage pour appuyer sur le bouton fatidique. On ne peut pas être bon partout, vous me direz. Cependant, il n'y a pas forcément une méthodologie particulière pour en envoyer. Même une personne qui est un piètre littéraire ou un poète du dimanche peut écrire des messages qui en fera frétiller plus d'un.e. 

Je me suis rendue compte à quel point les messages avaient une place importante dans le quotidien. N'aimant pas trop en envoyer car la plupart du temps, j'oublie de répondre tout simplement – et de fait, je préfère privilégier l'appel téléphonique qui reste la fonction principale d'un smartphone ou d'un minitel – je comprends désormais le système de ces D.M (direct messages) privés et coquins

On prend trop souvent au pied de la lettre et au premier degré ce que l'on peut entendre ou dire à haute voix. Avec les messages, on a un décalage entre :

💓 Le temps de lire.
💓D'analyser chaque mot, chaque lettre.
💓D'interpréter le sens des phrases.
💓De faire des théories et des plans sur la comète.
💓Se faire un mini court-métrage positif ou négatif.
💓Taper sur Google " exemples de messages érotiques " pour pomper grossièrement.
💓Abandonner.
💓Envoyer un message avec les tripes.
💓Et attendre le son de la notification qui signifie que vous avez un courrier vraiment 🔥...

"..."

Bon, on a tendance à se faire des montagnes car on a besoin d'être à la hauteur et de ne pas passer pour un.e inculte et que l'on sait magner à la – quasi – perfection la langue de Molière. Alors qu'au final, recevoir des beaux messages, c'est chouette mais conjuguer les actes aux paroles, c'est mieux

Heureusement que sur Instagram, le nombre de caractères est limité, sinon, on recevrait des pavés assez conséquents et répondre deviendrait chronophage, même si dans un sens, ça l'est déjà. Le problème, c'est que lorsque l'on rentre dans ce petit jeu qui a un effet "ping pong", alors on attend à chaque fois que l'on voit : 

"Est en train d'écrire..."

Et il est déjà minuit. Puis, on se rend compte que l'on a rien fait de notre journée à part taper sur notre clavier tactile. La batterie de notre téléphone intelligent agonise tandis que nous, nous sommes enivrés par la beauté de ces pixels, de ces mots qui s'envolent grâce au réseau Internet. Heureusement que notre forfait téléphonique est devenu illimité car, à l'époque où nous disions – pour ne pas répondre – : "dsl, j'ai plus de crédit", est révolue. Il n'y a plus d'excuse pour ne pas répondre à ces messages 🌶. Merci les opérateurs, bonjour l'addiction. 

♥️

L'érotisme, c'est les interdits que l'on peut braver sans passer pour des obsédés.

L'avantage de s'envoyer des messages et surtout dans la société dans laquelle nous sommes, c'est que l'on peut dire tout et n'importe quoi. Il y a des limites évidemment – on évitera les douces insultes et les poèmes aspirant à la haine ou au harcèlement sexuel accompagné de dickpics –, mais, une fois que l'on rentre dans ce jeu de séduction 2.0, on peut s'affranchir de ces règles et/normes sociales qui, habituellement, nous freinent dans nos discussions et nos pensées. 

Le plus important, c'est de rester vous même, de parler avec votre petit coeur (💓) et tout ira bien. C'est comme une photo ultra photoshoppée, elle parait parfaite mais glaciale sans forcément de fantaisie. Généralement, on préfère l'imperfection et le grain de folie à la plastique figée d'une poupée Ken, bon à marié. 

Un peu comme Kat dans Euphoria, on prend le contrôle de notre vie amoureuse en devenant le véritable pro d'une certaine forme de poésie enflammée mais via le digital. J'ai un couple d'amis qui se sont rencontrés comme ça, sur un forum – pas un site de rencontres douteux – et tout roule pour eux. 

Quand on a un.e partenaire avec qui on correspond de façon décomplexée et que l'on ose un style littéraire qui sort de l'ordinaire, on peut se révéler. De plus, on peut commencer à entreprendre un début de relation bien souvent amical mais pour certains, c'est un bon moyen de passer à la vitesse supérieure. 

De fil en aiguille, on se rend compte de la progression de la relation en fonction des messages. Je vais vous donner quelques exemples de messages qui vont crescendo. Prenons une échelle de 1 à 10

🌚 20h42 : "Je pense à toi quoique je fasse, j'en ai marre que tu hantes mes pensées même les plus intimes."

🌙 20h53 : Je perds patience tellement que j'en ai assez d'attendre... Attendre d'être blotti.e contre toi, attendre de t'aimer à la folie, attendre de pouvoir dévorer ton corps passionnément.

🌛21h04 : Cette nuit va me paraitre interminable et à la fois si courte. Nous parcourons nos doigts sur ce clavier pour se lancer des douceurs mais j'aimerais échanger cet objet contre un bout de ta peau parfumée au désir entêtant.

🌝 21h15 : Il y a des choses dans la vie que l'on ne contrôle et là, je perds totalement le contrôle de mes sentiments et de mes envies. Tout ce que je veux, c'est de me blottir contre toi.

🌒21h26 : Si tu étais avec moi, là, je pense que tu sombrerais dans la folie tellement que je m'occuperais bien de toi. 

🌕21h37 : Mais je laisse le temps au temps. Je me contenterai alors de regarder pendant des heures tes photos, ton image afin qu'elles soient ancrées dans ma mémoire et pour que j'ai l'impression que je puisse me lover, chaque soir, dans tes bras.

🌓21h48 : Par hasard, si j'étais là, sur ton lit, quelle serait la première chose que tu désirerais faire ? 

🌗21 h59 : J'ai envie de t'embrasser fougueusement et de laisser courir mon souffle sur ta nuque.

🌘22h10 : Puis... mes mains se baladeront sur sa peau pendant quelques secondes avant de se glisser sous ton pull afin de te griffer correctement les omoplates. Quant à toi, j'imagine déjà que tu seras déjà fou/folle de ce que je te ferai par la suite.

🌑22h21 : Je n'arrive pas à trouver le sommeil. Comme une drogue, je ne peux plus me passer de la chaleur de tes bras, l'électricité qui se glisse dans nos conversations parfois incorrectes et notre complicité qui peut prendre un tournant à la fois érotique mais rempli de tendresse. Tu me manques déjà.

Voilà quelques idées. Ça reste soft, je n'allais pas non plus vous dévoiler des SMS vraiment hot 🔥! Google me censurerait les contenus si je n'y allais pas avec le dos de la cuillère et puis, nous ne sommes pas dans 50 Shades of Grey. 

L'important, c'est d'être détaché et donc de vous sentir bien avec votre correspondant. Tant qu'il y a du jeu et un peu de piment 🌶, vous ne pouvez qu'apprécier ce moment si privilégié. La correspondance érotique n'est pas nouvelle. George Sand l'a expérimentée avec son amant, Alfred de Musset. Vous devez lire une ligne sur deux pour comprendre le message caché et c'est bien hard. 



⚡️

Mais ils ne sont pas les seuls. Avant, nous vivions cachés et heureux. Maintenant, nous exposons notre amour enflammé sur les réseaux et par messages virtuels. Un conseil : Sauvegardez et screenshotez bien ces petites pépites car, même si cette correspondance devient éphémère, vous ne pourrez qu'apprécier de les relire et d'afficher un petit sourire en coin qui vous ramènera directement à une certaine époque de votre vie. Et accessoirement, ces messages ⚡️vous souffleront des idées et des désirs coquins dans le creux de votre oreille. 


À vos claviers... 💌


Commentaires