Anha S.L

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Le Monde d'Après : Réaliserons-nous enfin nos fantasmes après la crise ?

@eikomania.me x Anha S.L

 💖


En 2019, avec le temps, le stress, la pression sociale, la routine, nous n'avons pas pu en profiter à cent pour cent. Aujourd'hui, on s'en rend compte car nous ne sommes plus libres de faire ce que bon nous semble et on se souvient de la to-do-list que l'on avait faite et que l'on n'a jamais réalisée.

Le monde d'avant, ce n'était pas si mal. On parle même, en cette fin de mois d'avril 2021, de déconfinement progressif. On ne s'avancera pas sur le fait que nous pourrons retrouver cette atmosphère d'antan mais l'espoir est bel et bien présent. Mais vivrons-nous enfin nos rêves ou accompliront-nous enfin nos désirs cachés à la fin de cette crise ? Pourquoi attendons-nous autant pour réaliser nos objectifs et remettre au lendemain ce que l'on peut faire aujourd'hui ? 

🎈


🍉 Parce que nous avions toujours le temps...

On se dit souvent qu'on effectuera cette mission demain. Et lorsque nous arrivons au lendemain, on le reporte au week-end, puis à la semaine prochaine et ainsi de suite. C'est terrible de dire à quel point nous procrastinons quotidiennement

Là, nous avons du temps à tuer mais plus personne avec qui parler, rencontrer ou communiquer en "face to face". C'est dommage de ne pas avoir pu profiter des "bonnes choses de la vie", lorsque tout était possible. 

Nous avons besoin de notre liberté et là, malheureusement, elle est contrariée. Ici, la devise quotidienne, c'est "trop de temps, tue le temps". On en a pour réfléchir, faire des plans sur la comète, prévoir ses vacances d'été... Cependant, plus on a de temps et plus on réalise les choses lentement.

Une fatigue mentale commence à se faire ressentir. On aurait bien aimé finalement aller boire ce verre en terrasse après le boulot ou le samedi soir avec ses potes. Au lieu de cela, on a préféré s'allonger sur le canap' et chiller devant une série Netflix. 

" Netflix, la porte vers la fiction et la distraction. 
Mais trop de choix 
trop de temps à choisir une série
perte de temps 
rien"


On a remarqué que plus on avait de choix, c'est à dire plusieurs chemins à emprunter, et plus nous avions tendance à hésiter pendant de longues minutes pour au final renoncer à tout ceci. 

Aujourd'hui, il n'y a plus d'excuses pour dire que l'on n'a pas eu le temps de regarder telle ou telle série tellement que le temps semble long. À part pour ceux.lles, qui renoncent à la fiction et qui préfèrent se concentrer sur le présent, leur travail et l'après covid-19. Le temps, c'est de l'argent, certes, mais ce sont des expériences à réaliser qui, auparavant, ne trouvaient aucune place dans notre agenda blindé de flemme. 

Maintenant, nous avons envie de renouveau, de réaliser des choses et surtout vivre le moment comme si c'était le dernier. 

Et surtout si nous attendions trop, c'était...


💤 Parce que nous avions peur de ce que nous réservait l'avenir. 

Quand on devait se rendre à un rendez-vous, on le repoussait. Notamment parce que l'on avait peur de la finalité de cet évènement. Qu'il soit positif ou négatif, cela remettra en cause notre choix, notre opinion, notre futur. 

" On passe d'un élément X 
à un élément Y. "


L'inconnue fait flipper et c'est tout à fait normal. C'est comme de déclarer sa flamme à son crush, c'est terrible. Du coup, même si l'on s'est donné rendez-vous au café le plus branché de Paname, on annule à la dernière minute et on écrit une fausse excuse par message au lieu d'y aller et de se dire les choses. 

Avoir peur de s'abandonner et de lâcher prise : Voilà l'une des raisons pour lesquelles on repousse le moment venu et que l'on ne décide pas de placer définitivement une date butoir sur notre calendrier. 

Cependant, au vu de ce qui nous arrive à l'heure actuelle, nous regrettons ce moment, cet instant privilégié avec nos amis, notre famille ou le crush en question. 

On se rend compte à quel point, dire les choses comme elles le sont, est plus qu'important. On devrait partager avec la ou les personne.s concernée.s, nos angoisses afin qu'elles ne nous retardent pas dans le processus d'accomplissement de soi ou de l'objectif en question. 

Alors, peut-être qu'on avait d'autres choses à faire de plus important à ce moment-là ou pendant cette année. Il s'est passé des évènements peu communs, une perte d'emploi, des études difficiles, un rythme de vie robotisé etc qui ne nous ont pas aidé à prendre le temps de faire les choses correctement. 

Avec ce qui est en train de se dérouler actuellement, on prend conscience de certaines choses importantes, dont une : arrêter d'avoir peur. Peur de décevoir, peur d'aimer, peur de désirer.

Actuellement, tout a éclaté autour de nous. Malgré un gouvernement aux promesses et aux pronostics un peu frileux, il est compliqué de se dire que l'on va réaliser nos fantasmes les plus intimes à la sortie de cette pandémie. 

Si justement, il y avait une date de fin concernant cette crise, nos mentalités changeraient et évolueraient dans le bon sens du terme afin de réaliser ce que l'on désirait mais que l'on n'a, au final, pas fait à cause de la peur ou du temps. 

Désormais, plus d'excuses : pour avancer au mieux, il faut définir une sorte de cadre et une liste de choses à accomplir puisque l'on ne sait pas ce qui peut nous arriver demain. Alors autant faire ce que l'on désire plus que tout avant que...



(Imaginez la suite... 
Référencez-vous à l'illustration de l'article.✨)


🎬


Commentaires