Anha S.L

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Daft Punk : L'épilogue du Digital Love.

@eikomania.me x Anha S.L


🚀

Les Daft Punk ont fait danser la planète avec leurs tubes Around The World, One More Time ou encore Get Lucky qui a été l'un de leurs plus gros succès qu'ils partagent d'ailleurs avec le solaire Pharrell Williams

Démarrant en 1993 où une révolution technologique se met en place, le duo Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo profitent de cette nouvelle vague pour surfer sur la tendance de la musique électronique qui est accessible à tous. 

Plus besoin de studio et de signer dans un grand label pour faire partie de cette industrie musicale qui regroupe à cette époque-là, les plus grands artistes du moment : Madonna, George Michael, David Bowie et bien d'autres. 

Mais pourtant, grâce à un ordinateur, un logiciel de musique pré-installé et une chambre qui n'est – – presque – pas insonorisée, les Daft Punk arrivent à créer et à vendre leur disque. La French Touch est née et une nouvelle façon de fabriquer et d'écouter la musique révolutionnent et dépoussièrent les codes d'une industrie – encore – bien trop fermée. 

Cependant, le 22 février 2021, ils annoncent leur séparation et mettent fin à quasiment trois décennies de collaboration.

Cela prouve bien qu'avec peu de moyens, un système D et un apprentissage sur le tas, que n'importe qui – ou du moins ceux qui ont la fibre artistique – peut avoir accès à cette industrie musicale sans forcément passer sur les bancs d'une école. 

C'est peut-être la fin des Daft Punk, mais existera-t-il une audacieuse "Wave of The New Wave" dans les prochaines années ? 





🔴

🔺La French Touch 2.0 : une Génération d'autodidactes qui perdure dans le temps. 

Tout le monde a plus ou moins rêver de faire de la musique. Entre les émissions de télévisions/télé-crochets qui promettent une carrière, le piston ou encore les aficionados qui sortent des écoles, on ne sait pas si cela a un réel impact dans une vie d'artiste. 

Malheureusement, les gens sont des consommateurs avertis : ce n'est plus comme à l'époque des boomers où de véritables figures emblématiques ont fait vibrer l'Hexagone. 

Des cinéastes comme Mia Hansen-Love ont rendu hommage à ce mouvement qui est la French Touch. On se souvient de "Eden", film à la critique plus que mitigée, mais qui pour les nostalgiques de cette époque, ce métrage a une symbolique particulière. 

Les années 90 sont synonymes de joie, d'émancipation et de monde en pleine mutation que ce soit sur l'aspect tant social qu'économique. La French Touch ou "musique house" pour la définition francisée, est mise sur la touche et donc est marginalisée. Mais elle prend de l'ampleur avec des figures musicales comme Bob Sinclar et le premier album des Daft Punk "Homework" qui s'étend à l'international. 

Des petits nouveaux comme Madeon ou Martin Garrix prennent possession de ce côté artisanal pour pouvoir produire eux aussi, leurs propres sons, singles, EP ou album, en restant chez eux, devant leur ordinateur. 

Le premier poste un collage de son "Culture Pop", tout est dans le nom. Le deuxième, grâce à son titre "Animals". Les passionnés se rencontrent et leur génie converge. 

La "touch" Daft Punk s'éternise et grâce à la croissance des nouvelles technologies de plus en plus pointues qui viennent envahir nos foyers, et notamment grâce à Internet dont Youtube, qui est une vitrine de choix pour booster sa visibilité et se faire connaitre, des jeunes pousses vont pouvoir y laisser leur patte et suivre la trace de leurs prédécesseurs. 

☄️

🤖

🔺 Le post Daft Punk : l'héritage que laisse ce duo marque un tournant dans la conception de la musique électronique. 

Que va-t-il rester d'eux, de notre amour pour les "Daft" et comment appréhender l'après ? Comment imaginer une suite et des hits entêtants qui vont rester ancrés dans notre mémoire et dans notre histoire ? 

La scène choisie par les Daft Punk pour la symbolique de fin est issue de leur long-métrage de science-fiction, Daft Punk's Electrorama réalisé en 2006. Un moment qui montre bien à quel point, malgré la séparation et la nostalgie, un nouvel horizon va se présenter

Que pouvons-nous attendre des Daft Punk, qui à l'époque se nommait "Da Funk" en référence à leur titre de 1995 ? Un EP et une carrière solo ? Un live lorsque les festivals seront remis à l'honneur et pourront couper le cordon rouge afin de laisser une horde de personnes se laisser enivrer comme à une rave party ? Ou tout simplement, est-ce une page de la French Touch qui se tourne ? 

R.A.M est sûrement l'un des meilleurs albums que l'on a pu écouter durant la décennie dernière. Plusieurs malins ont essayé de reproduire des sons et des titres aussi répétitifs qu'addictifs sur des logiciels comme Ableton ou Logic Pro X

Faire de la musique n'a jamais été aussi simple aujourd'hui. Cependant, rivaliser avec Daft Punk et suivre leurs traces sont des missions plus que complexes. 

Entre un univers pop, parfois kitsch, robotique qui fait référence à la Guerre des Étoiles et à de grands films de SF "Kubrikien" – nous citerons 2001, l'Odyssée de l'Espace – ainsi que des tonalités et des loops musicales qui sont à la limite de l'agacement, ce duo aussi mystérieux que déjanté manque déjà quand les clubs parisiens vont réouvrir leurs portes. 

On ne pourra plus danser sur Digital Love, dont le refrain – et qu'importe le nombre de remix effectués que ce soit par Algeronics ou Boris Dlugosh) – , nous donne envie de flirter, de s'oublier et d'embrasser son crush en mode "slow-date" avant de prendre son numéro que l'on aurait tapé, complètement ivre, sur les touches physiques de notre vieux Nokia. 


⚡️

Commentaires