Anha

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Le retour de Madeon : Good Faith.

@eikomania.me x Anha S.L

Que d'aventures parcourues avec ses musiques enivrantes et aux tonalités pop et colorées. "You're On" a été le début d'une addiction grandissante pour cet artiste qui est considéré comme le successeur des Daft Punk. 

🌨

Hugo Leclercq aka Madeon a fait le buzz avec cette vidéo où il remixe pleins de tubes électro ultra connus. Il fait une sorte de compilation avec tous ces sons pour qu'au final, ils n'en forment qu'un. Pop-Culture est né et c'est le début d'une ascension vertigineuse et une entrée fracassante dans l'univers très fermé de l'industrie musicale. 

Véritable coup de tonnerre, le jeune artiste enchaine avec les collaborations avec des stars internationales comme Lady Gaga ou Ellie Goulding. Il mixe dans les clubs de Los Angeles alors qu'il n'a pas encore la majorité internationale. 

Ses titres sont joyeux. Je l'ai connu avec son album, Adventure, qui a été la révélation électro-pop de 2015. On retrouve le titre "OK" qui ressemble davantage à un générique de jeu vidéo et "Pay No Mind" avec Passion Pit qui accentue cette connotation un peu geek qui a des airs nostalgiques pour les Millénials. 

L'ayant perdu un peu de vue, je l'ai retrouvé sur YouTube – cette plateforme si riche en contenus et en découvertes – avec Porter Robinson. Ils faisaient à l'époque en 2017, le Shelter Tour. Le clip de Shelter, un peu japonisant, est un crève coeur tellement beau que même les Studios Ghibli ne feraient pas mieux. Généralement, je suis assez sensible aux histoires racontées dans des clips vidéos. Parfois, même le cinéma n'arrive pas à procurer autant d'émotions. Un clip de cinq minutes peut engendrer des dégâts émotionnels positifs comme négatifs sur notre état d'esprit. Et c'est ce que Madeon arrive à faire. 

💧

De Nantes à L.A : Le rêve américain. 

Étrangement, ce jeune artiste est davantage plébiscité à l'étranger, particulièrement aux États-Unis, plutôt qu'en France. Sûrement parce que le fait de travailler avec des stars internationales a poussé sa carrière au delà des frontières. Dans cet Hexagone qui n'aime pas la nouveauté et les jeunes rêveurs ambitieux, il a su prendre son envol assez rapidement.

Internet a facilité sa démarche mais je pense que son envie de voyage et de partage était deux fois plus grande que celui de percer en France. Car, autodidacte et se décrivant lui-même comme un cancre qui a connu un échec scolaire cuisant, son moyen d'expression était la musique, les sons divers et les différentes manières de produire des tracks musicales. 

Le web lui a ouvert les portes et a crée son public lorsqu'il n'était qu'un adolescent. Aujourd'hui, accompli, il avait décidé de faire une petite pause sûrement pour digérer tous ces évènements et ces chamboulements dans sa vie. 

Quand on est surexposé médiatiquement ou que l'on est confronté à quelque chose d'assez imprévisible et dense, le stress monte en puissance. Parfois, il vaut mieux finir ce que l'on a entamé et prendre un peu de recul. C'est pourquoi, après 2 ou 3 ans d'absence, ses sons ont commencé à me manquer et je me demandais quand est-ce qu'il allait ressortir un nouvel E.P ou album. 

Et c'est en 2020 que j'ai dévoré Good Faith. 

🌟

L'album du passage à l'âge adulte. 

Le titre est sûrement symbolique : le jeune DJ ne s'attendait pas à avoir un destin extraordinaire doublé d'un bon karma. Les sons font moins "geek" et offrent une palette de couleurs différentes et plus variées. J'ai une préférence néanmoins pour le design du premier album mais le graphisme de Good Faith reflète bien l'évolution de Madeon et son désir de nous partager un morceau de sa vie. 

Des petites pépites bourdonnent dans nos oreilles et il est quasiment impossible de gommer cette mélodie de notre tête. Lors de son live pendant le confinement, "Be Fine" a été la sound-track qui m'a le plus marquée. On retrouve ses rêves et ses doutes avec Dream, Dream, Dream, No Fear No More, ou All My Friends. Mais c'est avec Miracle qu'il a su nous cueillir. 

À l'inverse d'Adventure où Hugo collaborait avec de nombreux artistes pour accompagner ses sons électriques, il s'est mis, à tour, à chanter mais ne se prétend pas chanteur pour autant. Sa voix permet d'alimenter la tonalité de la chanson et de lui donner un peu plus de relief. Il autothune, mixe et a donc sa propre recette sur Logic Pro qu'il n'est pas prêt de dévoiler. Lui affirme que personne ne peut le copier grâce à sa mixture musicale singulière. 

Good Faith et Adventure, ce sont les chemins de vie que s'est tracé cet artiste hors normes qui a une folie aussi douce que son personnage. Ainsi ses paroles remplies d'ondes positives brossent ses success stories et son avenir déjà bien défini. 


Commentaires