Anha

With pretty stories for which there's little good evidence Sea of Tranquility tendrils of gossamer clouds decipherment courage of our questions.

@eikomania.me

Une machine à pop-corn dans l'estomac.


Back to school.

Ça y est, c'est la rentrée. L'odeur de la colle Uhu, les nouvelles têtes, les couloirs du lycée où se mêlent embrouilles et potins en tout genre et septembre, ce mois où tout commence. Ce premier mois post-vacances est toujours déterminant et donne le "La" pour cette nouvelle année à venir. 

Dis-toi que ça fait 10 ans que je suis rentrée en seconde. J'avais 13 ans et demi - un véritable baby - et ça a été un parcours du combattant pour me faire entrer dans le lycée de mon choix. Avec ma zone géographique, on m'avait mise dans un lycée appartenant à mon secteur. Hors, j'allais retrouver mes détracteurs et harceleurs du collège. En aucun cas, je ne voulais revivre ça. Même si dans le lycée où j'étais, ce n'était pas rose tous les jours. 

Mais je me souviens que j'avais tant attendu cette rentrée dans cette grande école. Alors oui, on est encore un peu idiot à ces âges-là, mais on se sent plus grands, et peut-être un peu plus forts pour appréhender l'avenir. La première tenue était très importante : j'avais revêtu un petit cardigan court et mes baskets vernies Adidas en plus de porter mes accessoires fétiches. (trop fière). Le plus important, c'est de se sentir bien dans ses baskets et même si je sais à quel point le regard des autres est vraiment déterminant sur notre façon d'être - surtout à cet âge - on peut se détacher de ça. 

Surtout dans cette génération où la liberté d'expression est deux fois plus présente qu'à mon époque. Je parle comme une vieille pie, mais c'est pourtant vrai. Quand tu vois des filles de treize ans qui ont font dix-neuf, tu te dis : whaou, moi, à cet âge, je ressemblais à une petite de primaire qui joue encore aux Polly Pocket et qui fantasme sur Justin Bieber ou Rob Patt' (oublie Justin Bieber, mais c'était un tel phénomène qu'il y avait des mecs qui adoptaient la même coupe de cheveux et le même dresse-code.)

Pour cette rentrée, j'opte pour une robe assez loose, midi et confortable tout droit sortie du film La La Land. Totalement vintage en soi. Ainsi que mes fameuses Converse qui ne me quittent pas. Gros coup de foudre pour ces chaussures en toile et à lacets qui, depuis 2008, sont mes baskets préférées de tous les temps. Même les Stan Smith ne leur arrivent pas à la cheville et pourtant, j'ai testé, aha. 

Au revoir le Netflix and Chill, à bientôt soleil d'Espagne et plats d'Italie. On a rangé les vacances dans une valise en carton comme dirait notre amie BB. En attendant l'été prochain, qui je l'espère, sera meilleur que cette année, je vous souhaite une belle rentrée (masquée, ohé, ohé, désolée j'étais obligée de la faire). Ciao ! 



Photographies par @_damien_top_pro




Robe Lalaland Vintage
Ceinture blanche Vintage
Cartons rayés à pop-corn Gifi


Commentaires