Sunday Morning Rain Is Falling : L'art d'entreprendre.


All our dreams can come true, 
if you have the courage to pursue them. 


Ah entreprendre ! Quel grand mot qui fait vraiment flipper. Mais il en faut des entrepreneurs sur cette terre, sinon il n'y aurait pas d'innovations, de créations, d'évolution, de films, de culture et j'en passe. Cependant, la route vers le chemin de l'entrepreneuriat est bien long et semé d'embûches. D'ailleurs, il faut forcément passer par la case "on se casse la gueule" pour pouvoir tirer tous le positif dans nos erreurs et se relever plus fort que jamais. Si si, je vous assure que parfois la chute fait mal quand on a une idée, qu'on investit du temps et de l'argent et que finalement, le résultat est plutôt "négatif", mais sans cela, nous ne pouvons pas nous améliorer et innover. Parce que même après avoir foncé dans le mur, il faut pouvoir redoubler d'efforts afin d'être le meilleur dans son domaine et récupérer notre petite entreprise. Tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel, c'est une réelle satisfaction de pouvoir prouver aux autres - qui d'ailleurs n'ont pas du tout confiance en nous, ou qui nous prennent pour des fous - qu'on y est arrivé. Et que, eux sont restés au même stade de leur vie. Parce que parfois, les leçons de vie sont plus importantes que l'apprentissage à l'école. Comme dit dans un précédent article, je préfère mille fois discuter avec des autodidactes qu'avec des personnes qui narguent avec leur bout de papier et qui n'ont aucune expérience professionnel et donc, de vie. 


Sache que si tu veux entreprendre, il n'est jamais trop tard. Il faut avoir une idée remplie de convictions assez puissantes pour qu'elle se développe dans ton esprit. Mais le plus important, c'est d'y croire tous les jours et de s'en donner les moyens. Parce que parfois, sur le papier, on se dit que c'est ok, c'est beau, c'est lisse, c'est bien ficelé. Mais en réalité, lorsque tu dois mettre les mains dans le cambouis, et bien, c'est une autre paire de manches. C'est là, où tu dois déployer tous les moyens, tes idées, en mode parfois système D, afin de pouvoir réaliser ton projet. Avec Internet, les choses vont de plus en plus vite et les informations nous envahissent l'esprit. De toute façon, la créativité entraîne la créativité. Je connais des personnes qui ont appris avec Google (et moi aussi), parce qu'ils n'avaient pas assez d'argent pour les études et tout ce qui s'en suit. Google est une mine d'or pour les autodidactes mais parfois des avis extérieurs bienveillants sont toujours les bienvenus. Et ces personnes-là traversent nos joies, nos déceptions et nos échecs parfois. Mais c'est là que tu vois, qui sont ceux qui vont te donner le courage d'aller jusqu'à bout et qui vont t'aider à braver les clichés, stéréotypes, préjugés de gens malveillants.


Si tu veux entreprendre et - presque - tout savoir concernant l'entrepreneuriat, tu peux te rendre dans une Chambre de commerce (CCI) ou des métiers (CMA) de ta ville pour te renseigner sur les divers formations ou possibilités pour créer ton entreprise. Il y en a partout en France et parfois, certaines rencontres sont ultra bénéfiques. Par exemple, je suis sortie de formation de deux mois et autant te dire que ça a été assez riche. Riche de rencontres, d'apprentissages et bien sûr de partages. Mais aussi, il faut parfois défoncer des portes pour pouvoir obtenir des avis plus précis dans ton domaine. Maintenant, il n'y a plus d'excuses pour ne pas essayer d'entreprendre. Tu peux utiliser Google n'importe quand dans la journée, aller sur Youtube pour regarder des tutoriels, des témoignages et envoyer des mails aux diverses entreprises pour obtenir plusieurs informations complémentaires qui vont t'aider dans ta quête.


Les plus grands de ce monde sont passés par de nombreuses galères mais n'ont jamais cessé d'y croire à fond. Aujourd'hui avec l'innovation technologie, le mode de vie "instantané" et les nouveaux métiers comme "Youtubeurs", "Influenceurs", "Blogueurs" appelés Créateurs de contenus et j'en passe, on peut vraiment bâtir son univers à soi et sans demander l'autorisation de personne. Dans un monde d'influence, on peut réellement se démarquer sachant que le digital prend le dessus sur pas mal de choses. Le plus important, c'est de se lancer et de ne jamais lâcher la corde, le fil conducteur. Abats les préjugés ! Tu peux le faire et toi seul peux accomplir ce que tu désires. 



Photographies par Damien Top.
Retouches colorimétrique par Anha S.L.


0 commentaires