Allô Houston.



Hello tout le monde ! 



J'espère que vous allez bien. Bon, la situation actuelle est vraiment compliquée. Je sors de formation professionnelle pour créer l'entreprise et bim ! Catastrophe dans l'Hexagone et dans le monde. Le fait de pouvoir voir d'autres êtres humains et de mettre le nez dehors nous rend morose. Et c'est pourquoi, j'ai décidé de revenir à ce basique que j'avais délaissé il y a bien longtemps. Pour le petit rewind, j'ai commencé à bloguer dans j'avais 12/13 ans et mes premiers pas furent sur blogspot. Tu as bien lu, c'était il y a 10 ans. 10 ans plus tard, je me dis que c'est le moment de faire ce que j'ai toujours aimé faire et qu'après plusieurs expériences de vie, je voulais retourner " à la maison".


À l'époque, j'avais été pas mal influencée par des blogueuses comme Typhaine de Cuillère à Absinthe qui a fait ses débuts sur Skyrock, Louise de Pandora, Éléonore Bridge... Ces pionnières qui m'ont donné envie de créer un espace convivial et un univers rien qu'à moi. Seulement les années ont passé et du coup, la vie a repris son cours. De plus, il fallait que je passe mon baccalauréat, fasse mes études supérieures, que je réalise mes rêves cinématographiques en montant à la Capitale et que je voyage encore et encore pour me découvrir et me connaitre réellement. Mais force est de constater que bloguer reste dans mes gènes, dans ma manière d'être et de vivre. De toute façon, quoique l'on fasse dans la vie, on revient toujours vers ce que l'on aime le plus au monde. À savoir, en ce qui me concerne, bloguer, rencontrer des gens et capturer leurs émotions à travers la photographie. 



















Pourquoi ce blog ?



Désormais, j'accepte enfin le fait de vivre dans une époque 2.0 où l'image est reine et également le fait que l'on peut gagner sa vie correctement grâce aux articles publiés sur le web. Il y a 10 ans, quand j'ai commencé à bloguer, à partager mes photos, mes musiques, mes idées... jamais je n'aurais pensé une seule seconde que je pourrais être "journaliste" et une sorte de "directrice artistique". Pour moi, il fallait passer par des écoles, les plus grandes, avoir un réseau de malade et pour moi cela me semblait inaccessible. Mais, grâce au blog que je tenais de la seconde jusqu'au début de la terminale, j'ai réellement eu un engouement autour de ce projet photographique de base qui s'est rapidement transformé en "life style". 
J'ai voulu continuer car plusieurs opportunités étaient possibles, mais je voulais vivre un rêve audiovisuel. Et j'ai délaissé ce loisir qui me procurait pas mal de joie et de créativité. J'avais une sorte de Syndrome de l'Imposteur et j'avais peur du regard des autres concernant ce blog fait en système D. Et le fait, de me mettre en scène pour évoquer plusieurs sujets contemporains m'embêtait un peu car, je pense sincèrement que je n'avais pas confiance en moi et en ce que je faisais. Mais cela est propre à chacun d'entre nous et c'est ça qu'il faut...

















Penser POSITIF ! 



On ne le répètera jamais assez mais penser positif, c'est être bien dans ses baskets. Aujourd'hui, je ne sens plus le fait de me justifier sur ce que je fais ou sur ce que je suis. Toutes formes de critiques négatives sont à relativiser et ne pas définir ce que nous sommes. Grâce à ce projet de webzine, je peux enfin aller de l'avant tout en pratiquant ce que j'apprécie, à savoir l'audiovisuel, sans avoir l'autorisation de personne hormis la mienne. Et c'est la plus difficile à avoir. J'aborderai plusieurs sujets plus ou moins tabous à travers des illustrations, des photos, des films, des interviews... afin que chacun puisse trouver son bonheur. Ce n'est que mon avis, mes impressions sur le monde et le prisme à travers je le regarde chaque jour. Mais j'espère que cela vous aidera à vous sentir positif dans un monde où les ondes négatives sont omniprésentes.




0 commentaires